Anousith : « Impossible de faire le deuil »

novembre 28th, 2013 by admin | 1 549 vues


Cholet – 01 Novembre 2013



Le corps du jeune laotien, disparu il y a 13 ans un soir de crue de la Moine, n’a jamais été retrouvé. Ses proches se sont recueillis.

La disparition

C’était le 30 octobre 2000. La Moine en crue, le gué du Bouchot, était infranchissable. Anousith Hatsady, un adolescent laotien de 14 ans, revient de La Romagne et rentre chez lui à Saint-André-de-la-Marche. Il tente de passer avec son scooter mais il aurait été emporté par la rivière. Malgré les moyens considérables mis en oeuvre par la gendarmerie et la mobilisation des amis et des proches, son corps n’a jamais été retrouvé. Son scooter et son casque seront repêchés trois jours plus tard, à proximité.

Le recueillement

Comme chaque année, à cette triste date anniversaire, ses proches sont allés se recueillir devant la stèle qui rappelle sa mémoire. En 2004, à l’initiative de proches de la famille, cette stèle avait été installée près du gué du Bouchot. Une grande flamme élancée en acier, jaune et orange, avec, au centre, le visage d’Anousith. Mercredi soir, sa famille et des amis ont déposé des petites bougies et une minute de silence, observée. Marcel Pravoraxay, son oncle, a dit quelques mots : « Tes parents, tes tontons, tes proches, sont venus te voir. Si tu es en vie, reviens. Si tu es mort, va au paradis. » Anousith aurait eu 27 ans le 12 novembre. SUITE…


Posted in Lao Nork

Comments are closed.